Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Youtube

1970. États-Unis. Le pays progresse de façon rapide et imprévue pour la plupart. Alors que beaucoup ont réprimandé les nouvelles tendances, les mentalités et l’évolution générale du paysage sociétal, un nombre croissant décide d’évoluer avec. Après tout, c’est s’adapter ou périr. Du skateboard à la scène surf de Californie qui déborde de l’océan et de Venice Beach dans plusieurs facettes de la culture comme la mode, la musique et le mode de vie, un sport extrême plus petit commence à prendre de l’ampleur : le free climbing.

On devait montrer à quel point on était fort et fluide. On utilisait peu de protections pour montrer qu’on avait des couilles.

Le photographe américain Dean Fidelman a documenté ce tournant du paysage américain et, pour notre plus grand bonheur, a choisi de concentrer son attention sur un petit groupe d’ex-surfeurs, skaters et autres ayant poursuivi d’autres moyens d’illumination. Provenant tous d’un passé extrême et de trucs fous, les auto-proclamés ‘Stone Masters‘ ont pris l’escalade vers de nouveaux sommets en renonçant le plus souvent au matériel de protection au nom de leur ego. Comme Dean Fidelman s’en souvient « on devait montrer à quel point on était fort et fluide. On utilisait peu de protections pour montrer qu’on avait des couilles ».

dean-fidelman-stone-masters-2
dean-fidelman-stone-masters-3
dean-fidelman-stone-masters-9
dean-fidelman-stone-masters-5
dean-fidelman-stone-masters-4
dean-fidelman-stone-masters-1-1
dean-fidelman-stone-masters-3-1
dean-fidelman-stone-masters-1

Comme si ce n’était pas assez extrême, les sujets de Dean étaient également connus pour faire la fête aussi durement que les rochers qu’ils escaladent, ou pour l’expliquer autrement : ils sont high en escalade et en nature (jeu de mots). Beaucoup de leurs actions existent au nom du plaisir, du style unique qu’ils ont apporté à la culture du free climbing (de la mode à la technique) d’un temps maintenant passé, mais qui a influencé beaucoup plus, avec des effets ondulant au-delà des limites de ceux qui poussent eux-mêmes les extrêmes aujourd’hui.

Powered by WPeMatico

Share →
Show Buttons
Hide Buttons