Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Youtube

« Plutôt que de donner une vision générale du concert, les bons photographes de musique savent capturer une fraction de calme au milieu du chaos, ces petits détails loin de la scène, parmi la foule ». Le photographe Sacha Lecca conseille Huck Magazine sur la façon de rester unique parmi la mer de photographes en herbe qui rivalisent pour faire carrière dans la musique live. C’est un conseil nécessaire, surtout quand les photographes de musique sont typiquement fourrés dans un passage étroit qui est la «fosse photo», avec seulement les trois premières chansons pour capturer une photo originale, et tout ça avec à peu près le même angle que celui du voisin.

Je n’ai jamais aimé shooter les trois premiers morceaux d’un concert, coincé dans une fosse avec 20 autres photographes qui essayent tous de prendre la même chose.

Sacha Lecca, d’autre part, opte pour une approche plus organique de la photo de concert, mons facile, mais qui offre un résultat beaucoup plus intime et franc. « Lors d’un voyage à Londres en 2008, j’ai remarqué que Foals jouaient. Je venais de commencer chez Rolling Stone et ils étaient sur la liste des groupes à couvrir, alors tant que je ne gênais pas, ils m’ont accordé un accès » dit le maintenant adjoint photo chez Rolling Stones. Ajoutant « Je n’ai jamais aimé shooter les trois premiers morceaux d’un concert, coincé dans une fosse avec 20 autres photographes qui essayent tous de prendre la même chose. Le défi est de trouver ce moment unique qui restera. »

sacha-lecca-profile-9
sacha-lecca-profile-3

Après avoir appris la photographie (et le développement) depuis l’âge de 12 ans, Sacha Lecca a traversé une période où il voulait fuir la photographie. Étudiant les mathématiques et la programmation informatique à l’Université avant de passer à l’histoire de l’art à NYU, Le destin l’a rattrapé et il a retrouvé son chemin vers la profession grâce à un job dans le département de photo de Newsweek. « À ce moment-là, j’avais l’impression que peu importe ce que je faisais, quelque chose me ramènerait toujours à la photographie », admet Sacha. L’homme continue à trouver ces moments spéciaux et magiques au milieu d’un concert liver et, avec son expertise, continue de nous apporter un oeil aiguisé sur les nouveaux groupes de demain. Découvrez-en plus sur Sacha Lecca ici, et continuez à lire son interview ici.

Powered by WPeMatico

Share →
Show Buttons
Hide Buttons