Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Youtube

Une agence de mannequins suédoise a tenté de recruter des jeunes filles anorexiques dans un centre spécialisé dans cette maladie. On pensait pourtant que les diktats avaient évolué…

Le monde de la mode n’a décidément pas fini de faire parler de lui et de sa dictature de la maigreur. Dernière polémique en date : une agence de mannequins suédoise a tenté de recruter de jeunes anorexiques dans un établissement spécialisé pour le traitement de cette maladie.

 

La clinique Stockholms Centrum för Ätstörningar a vu les chasseurs de tête attendre que les jeunes patientes sortent en promenade pour aller les démarcher. Outrée, la directrice du centre de soins, Anna-Maria af Sandeberg, a prévenu la presse (l’agence de presse suédoise TT ndlr) pour tenter d’inhiber cette politique de recrutement : “Une de celles qui ont été contactées était en fauteuil…” raconte t-elle. Certaines patientes approchées n’avaient que “14 ou 15 ans” déplore Christina Lillman-Ringbor, la coordinatrice des soins à la clinique.

Interrogé par l’agence de presse TT, le directeur de l’agence Elite Model Management de Stockholm, Fredo Kazemi, a décrit ce procédé comme étant “répugnant et contraire à l’éthique, ce n’est vraiment pas professionnel !”.

 

Aujourd’hui, les horaires de promenade de la clinique ont été réaménagés pour ne plus coïncider avec le calendrier de ces agences de mannequins sans vergogne.

 

Heureusement, quand certains continuent d’encourager l’extrême maigreur, d’autres tentent de changer les esprits et de promouvoir un corps sain. Espérons que le monde de la mode réussisse enfin à changer ses moeurs.

Share →
Show Buttons
Hide Buttons