Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Youtube

President_Nixon_and_chief_advisers_1970
Et si la conquête de la Lune s’était mal passée il y a 43 ans? Au cas où Neil Armstrong et Edwin Aldrin ne seraient jamais revenus sur Terre, le président américain Richard Nixon avait préparé un discours poignant en forme d’éloge funèbre pour rendre hommage aux deux astronautes. Voici l’intégralité de ce discours : « Le destin a voulu que les hommes qui sont allés explorer la Lune en paix y resteront pour reposer en paix. Ces hommes courageux, Neil Armstrong et Edwin Aldrin, savent qu’il n’y a pas d’espoir pour leur récupération. Mais ils savent aussi que leur sacrifice est porteur d’espoir pour l’humanité. Ces deux hommes sacrifient leur vie pour le dessein le plus noble de l’humanité: la recherche de la vérité et de la compréhension. Ils seront pleurés par leur famille et amis, par la nation, par le peuple du monde, et par la Terre qui a osé envoyer deux de ses fils dans l’inconnu. Par leur exploration, ils ont poussé les peuples de la Terre à se sentir un; par leur sacrifice, ils renforcent la fraternité entre les hommes. Jadis, les hommes regardaient les étoiles et voyaient leurs héros dans les constellations. Aujourd’hui, nous faisons la même chose, mais nos héros sont des hommes héroïques de chair et de sang. D’autres suivront et réussiront sûrement à rentrer. La quête de l’homme ne sera pas reniée. Mais ces hommes étaient les premiers et resteront les premiers dans nos cœurs. Parce que chaque être humain qui regardera la Lune dans les nuits à venir saura que des hommes sont pour toujours quelque part dans cet autre monde. »

Share →
Show Buttons
Hide Buttons