Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Youtube

S’il est un des artistes majeurs de la contre-culture 90’s, Brian Hugh Warner aka Marilyn Manson, n’a pas remis, 20 ans après, sa mauvaise attitude au placard. Pour la sortie de la vidéo du nouveau single issu de son dixième album, Say10 , le chanteur revient avec des visuels plus provocants que jamais. On y trouve dans ce petit bijou d’anticonformisme de seulement une minute et seize secondes des images d’un Manson qui déchire une à une les pages de la Sainte Bible, et le corps décapité de ce qu’il est facile d’imaginer être Donald Trump. Le morceau, quand à lui, traite de l’effet pervers qu’a l’argent sur l’homme.

marilyn-manson-say10-3

Lors de la dernière tournée du Alternative Press Tour en juillet dernier, Manson a reçu le prix Icon Award pour sa contribution à la musique et à la pop culture, et profita de cette occasion de passer à la télévision pour faire la promotion de son prochain album à venir. Sur sa main tendu devant une caméra live, l’on pouvait lire, griffoné au stylo “ Say10“, ainsi que la date de sortie de ce nouvel opus. Si l’on en croit cette annonce fort peu conventionnelle, l’album serait disponible dans les bacs le 14 février 2017.

“En tant qu’artiste de nationalité américaine, il est de ma responsabilité et même de mn devoir de participer au réveil des esprits, et d’essayer de faire se poser les bonnes questions à mon public”.

“Nous sommes, à l’heure actuelle, dans un état de confusion suprême, que cela touche le domaine de la religion, de la politique, de la sexualité, et pour une raison que je n’arrive pas vraiment à m’expliquer, j’ai été élu maire de cet état” déclara Manson dans une interview donné au explained The Daily Beast . “En tant qu’artiste de nationalité américaine, il est de ma responsabilité et même de mn devoir de participer au réveil des esprits, et d’essayer de faire se poser les bonnes questions à mon public”.

Powered by WPeMatico

Share →
Show Buttons
Hide Buttons